❦ hortical, calendrier des jardins et de la nature

rosacées (rosales)
AGP III / PPG I : Rosaceae (Rosales)

framboisier

Rubus idaeus ; néerl. framboos ; picard framboiss, frambwasse, flambèze

calendriers

plantation ou repiquage
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12
floraison (racème (grappe))
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   gel
fructification (drupe)
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12
bouturage (racine)
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12
récolte
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12

Ou ronce framboisier, ronce du Mont Ida, ambre.

 

Le fruit? (framboise) est rouge ou jaune parfois aussi noir, orangé ou même blanc. Une ou deux récoltes par an : juin (et septembre si la variété est remontante). On l’utilise en fruit frais dès la récolte [1] ou transformé (gelée, confiture, sirop, boisson fermenté).

Pour les variétés non remontantes, qui produisent leurs fruits sur les tiges? d’un an, on rabat les tiges — qui ont fructifié — après la récolte lorsqu’elles commencent à se dessécher. On peut aussi sans crainte les laisser se désagréger et ne rien faire. Pour celles qui vont refructifier, on ne supprime au mieux que le haut des tiges après la première récolte.

 
Rubus idaeus est/a été utilisé pour ses propriétés médicinales

Les variétés communément vendues : http://www.arbre-fruitier.com/framb....

Voir sur herbier :
Herbier de Bourgogne
Herbier de la flore française (Grande Flore de France)
Digitale2 (CBNB de Bailleul)

Autre herbier : Vanette. « Framboisier » in Notes de terrain (5 octobre 2019)

Galles possibles par cette/ces espèce?(s) cécidogène(s) [2] :
Eriophyes gibbosus (Eriophyidae) = Epitrimerus gibbosus
Dasineura plicatrix (Cecidomyiidae)
Lasioptera rubi (Cecidomyiidae)
Diastrophus rubi (Cynipidae)

publication : 6 mars 2004 ; mise à jour : 29 avril 2022

[1Suivant les modes de conservation, cette limite peut varier. Ainsi on peut trouver frigo : 2 jours, congélateur : 8 mois, conserve, confiture ou vinaigre : 1 an, alcool : 1-2 ans
Pegeon, Élisabeth (dir.). Le Traité Rustica de la conservation. Rustica, 2012. 543 p. — ISBN 978-2-8153-0238-8 . — p. 278-284.

[2D’après : Lambinon, Jacques ; Carbonnelle, Sébastien ; Claerebout, Stéphane. Aide-mémoire de cécidologie : choix de zoocécidies de la Belgique. Cercles des naturalistes de Belgique, 2016.

 portfolio


Animaux hébergés

 
 
❦ Papillons adultes visiteurs : tabac d’Espagne (Argynnis paphia)
 
❦ Chenilles hébergées (ou ponte de) : pyramide (Amphipyra pyramidea) ; écaille martre ou hérissonne (Arctia caja) ; écaille marbrée ou écaille lustrée (Callimorpha dominula) ; fausse-eupithécie (Gymnoscelis rufifasciata) ; râtissée (Habrosyne pyritoides) ; phalène de la ronce ou blanchâtre (Mesoleuca albicillata) ; robert-le-diable ou gamma (Polygonia c-album) ; batis (Thyatira batis)


Animaux hébergés

❦ Aussi, papillons (adultes) sur le genre Rubus :
moyen nacré (Argynnis adippe (Fabriciana adippe)) petit collier argenté (Boloria selene (Clossiana selene)) sylvaine (Ochlodes sylvanus (Ochlodes venatus)) thécla de l’yeuse (Satyrium ilicis (Nordmannia ilicis)) thécla du prunier ou thécla du coudrier (Satyrium pruni (Fixsenia pruni))

Animaux hébergés

❦ Aussi, papillons (chenilles ou ponte) sur le genre Rubus :
xanthie rufine (Agrochola helvola)  ; angéronie du prunier ou phalène du noisetier (Angerona prunaria)  ; nacré de la sanguisorbe ou grande violette (Brenthis ino)  ; argus vert ou thécla de la ronce (Callophrys rubi)  ; azuré des nerpruns ou argus à bande noire (Celastrina argiolus)  ; épione étrangère (Cepphis advenaria)  ; petite épine (Cilix glaucata)  ; phalène de la mancienne ou crocalle aglosse (Crocallis elinguaria)  ; écaille mendiante (Diaphora mendica (Diacrisia mendica) (Cycnia mendica))  ; boarmie crépusculaire (Ectropis crepuscularia (Ectropis bistortata))  ; manteau à tête jaune ou lithosie aplatie (Eilema complana)  ; érastrie gracieuse (Elaphria venustula)  ; cul-brun (Euproctis chrysorrhoea (Euproctis phaeorrhea))  ; herminie grise (Herminia grisealis (Herminia nemoralis))  ; herminie de la ronce (Herminia tarsicrinalis)  ; boarmie pointillée (Hypomecis punctinalis (Serraca punctinalis))  ; bombyx du chêne ou minime à bandes jaunes (Lasiocampa quercus)  ; bombyx de la ronce (Macrothylacia rubi)  ; bombyx à livrée (Malacosoma neustria)  ; nole blanchâtre (Meganola albula)  ; casque (Noctua janthina)  ; hibou (Noctua pronuba (Agrotis pronuba))  ; bombyx antique ou étoilée (Orgyia antiqua)  ; tacheté ou hespérie de la mauve (Pyrgus malvae)  ; petit paon de nuit (Saturnia pavonia (Eudia pavonia))  ; écaille tigrée ou écaille de la menthe (Spilosoma lubricipeda (Diacrisia lubricipeda, Spilosoma menthastri, Chelonia menthastri))  ; écaille lièvre (Spilosoma lutea (Spilarctia luteum))  ; phalène du buplèvre ou phalène du thym (Thalera fimbrialis)  ; noctuelle de la patience (Viminia rumicis (Acronicta rumicis))

Description de Coste (tome 2, taxon n°1152)

Nom présent dans la flore de Coste : Rubus idaeus L. - Framboisier.

  • Turion? lignifié, dressé, cylindrique, glaucescent?, à aiguillons? rougeâtres, subulés?, fins ; feuilles? imparipennées?, à 3-7 folioles? blanches-tomenteuses? en dessous ; stipules? filiformes? adhérant au pétiole? ; rameaux florifères naissant du turion bisannuel?, courts ; inflorescence? multiflore? ; pédoncules? souvent arqués, pendants ; sépales? très étalés? ou réfléchis? ; pétales? blancs, petits, lancéolés? ; jeunes carpelles? gris-tomenteux ; fruit? ovale? ou subglobuleux, se détachant du réceptacle? conique à drupéoles? nombreuses, petites, tomenteuses, rouges à la maturité.
  • Bois et lieux rocheux des montagnes, et dans les plaines du nord de la France ; nul dans la région méditerranéenne. Tout l’hémisphère boréal, dans la région des forêts.
  • Floraison mai-juillet. Très généralement cultivé pour ses fruits (framboises) qu’on mange comme les fraises.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.

Quelques relevés par type d'événement

❦ feuillettement 2021 (Val de Marque, potager pédagogique de la ferme du Héron) :  20 mars
❦ feuillettement 2017 (Val de Marque, potager pédagogique de la ferme du Héron) :  22 mars
❦ floraison 2019, début (Val de Marque, potager pédagogique de la ferme du Héron) :  26 avril
❦ floraison 2015, début (Val de Marque, potager pédagogique de la ferme du Héron) :  12 mai
❦ floraison 2013, début (Val de Marque, potager pédagogique de la ferme du Héron) :  24 mai
❦ floraison 2009, début (Val de Marque, potager pédagogique de la ferme du Héron) :  14 avril
❦ maturation 2014, début (Val de Marque, potager pédagogique de la ferme du Héron) :  1er juillet
❦ maturation 2014, début (Val de Marque, jardin au naturel de la ferme du Héron) :  2 juin
❦ récolte 2022, début (Mouscron) :  20 juin
❦ récolte 2020, début (Mouscron) :  8 juin
❦ récolte 2017, début (Val de Marque, potager pédagogique de la ferme du Héron) :  9 juin
❦ récolte 2016, début (Val de Marque, potager pédagogique de la ferme du Héron) :  24 juin
❦ récolte 2015, début (Val de Marque, potager pédagogique de la ferme du Héron) :  25 juin
❦ récolte 2013, début (Val de Marque, potager pédagogique de la ferme du Héron) :  8 juillet
❦ récolte 2010, début (Val de Marque, potager pédagogique de la ferme du Héron) :  1er juillet
  • Beaucoup de pieds ont été arrachés cet hiver, aucun n’a été replanté.
❦ récolte 2009, début (Val de Marque, potager pédagogique de la ferme du Héron) :  10 juin
❦ récolte 2016, début (Val de Marque, potager pédagogique de la ferme du Héron) :  24 juin
❦ récolte 2013, début (Val de Marque, potager pédagogique de la ferme du Héron) :  8 juillet

2003-2023 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP