❦ hortical, calendrier des jardins et de la nature

rosacées (rosales)
AGP III / PPG I : Rosaceae (Rosales)

benoite des ruisseaux

Geum rivale ; néerl. kruid (nagel-, knikkend)

calendriers

semis sous abri
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12
semis pleine terre
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12
floraison (cyme)
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   gel

Ou benoite aquatique.

 

La benoite des ruisseaux est une vivace? herbacée? un peu velue?, plutôt montagnarde, à fleurs? jaune à rose veinées? de rouge. C’est une plante de sol calcaire et des milieux humides. Son rhizome? est odorant.

Il existe des cultivars? à fleurs rouges et/ou doubles, plus ou moins compacts et des hybrides?, naturels ou horticoles :
— ’Flames of Passion’, fleur rouge, env. 40 cm ;
— ’Leonard Variety’ ou ’Leonardii’, rose et brun-orangé, env. 40-50 cm ;
— ’Album’, blanc-vert, env. 30 cm ;
— ’Lionel Cox’, orangé, env. 30 cm.

 
Geum rivale est/a été utilisé pour ses propriétés médicinales

Voir sur herbier :
Herbier de Bourgogne
Herbier virtuel de Gembloux
Digitale2 (CBNB de Bailleul)

publication : 28 avril 2014 ; mise à jour : 23 janvier 2019

 portfolio

 
 
 

Animaux hébergés

❦ Aussi, papillons (chenilles ou ponte) sur le genre Geum :
tacheté ou hespérie de la mauve (Pyrgus malvae)

Description de Coste (tome 2, taxon n°1105) id : 1793 - pr : 9

Nom présent dans la flore de Coste : Geum rivale Linné

* Plante de 20-60 cm, velue?, peu rameuse?, à souche? allongée ; feuilles? inférieures lyrées?-pennatiséquées?, à segment? irréguliers?, le terminal orbiculaire? et trilobé? ; les caulinaires? grandes ; stipules? petites, dentées? ou entières? ; fleurs? rougeâtres, penchées, en cymes? pauciflores? ; calice? d’un brun rougeâtre, à lobes? dressés-appliqués? ; 5 pétales?, à onglet? long, tronqués? ou émarginés?, dressés, aussi longs que le calice ; styles? velus, articulés? vers le milieu ; carpelles? petits, ovales?, à arête? longue, plumeuse?, arquée-réflèchie, réunis en tête? longuement stipitée?.

* Lieux humides, surtout des montagnes, dans une grande partie de la France ; nul dans l’Ouest et la région méditerranéenne. Europe ; Asie occidentale et boréale ; Amérique boréale.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.


2003-2022 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP